top of page
  • Photo du rédacteurCécile Perret

La nécessaire transformation des organisations

La notion de transformation des organisations, exposée comme telle, semble revêtir des contours flous, vagues, qui n’incitent pas à la projection.

Pourtant, dans le contexte d’un monde en plein changement, il est primordial de se pencher sur cette question et de comprendre les enjeux qui se cachent derrière cette expression.


Pour expliquer concrètement en quoi consiste la transformation des organisations, je vous propose de partir de deux exemples qui illustreront mon propos :

  • le secteur du prêt-à-porter

  • le secteur de la vente de pneumatique

À la lueur des informations émergeant de ces deux exemples, je vous inviterai à prendre du recul, à élargir la réflexion, pour comprendre en quoi la transformation des organisations constitue aujourd’hui un enjeu majeur.



Concernant le secteur du prêt-à-porter, nous avons tous entendu parler de Pimkie, Kookaï, Princess Tam Tam, Du Pareil au Même, Sergent Major, San Marina… Ces enseignes sont aujourd’hui en difficulté,voire disparaissent. Mais savez-vous pourquoi ?

En analysant leurs “histoires” économiques, on comprend qu’elles n’ont pas su s’adapter.

Confrontées à une concurrence sur les prix (fast fashion), elles ont été également challengées par les boutiques en ligne. Les attentes des consommateurs ont changé. La tendance du fast-fashion, impliquant le renouvellement ultra rapide des collections, n’a pas été suivie par ces marques. Enfin, la concurrence s’est accrue, notamment sur les affaires de seconde main, et en particulier par le biais d’applications comme Vinted.


Observons maintenant le secteur du pneumatique.

Michelin est une entreprise spécialisée dans la fabrication et la vente de pneumatiques. Pour diversifier son offre, Michelin a développé des solutions de mobilité durables et innovantes. C’est ainsi que l'entreprise a investi dans le secteur des pneus connectés et des systèmes de gestion de flotte. Le “pneu connecté” permet aux conducteurs et aux entreprises de suivre en temps réel l'état de leurs pneumatiques et d'optimiser leur performance et leur sécurité.

Michelin s'est également engagé dans la transition vers des pneumatiques plus durables en développant des pneus éco-responsables, utilisant des matériaux recyclés et des technologies visant à réduire la consommation de carburant et les émissions de CO2.

L'entreprise a développé des services de mobilité, tels que les applications de navigation et d'assistance routière, les plateformes de covoiturage et les services de location de pneus. Michelin a investi dans les véhicules électriques et les solutions de recharge, contribuant ainsi à la transition vers une mobilité plus propre.

De manière remarquable, on constate que la transformation de Michelin a été marquée par une stratégie d'innovation ouverte, en collaborant avec des start-ups, des partenaires technologiques et des acteurs de l'industrie automobile pour développer de nouvelles solutions, de nouveaux services.

Cette transformation a permis à Michelin de passer du statut de fabricant traditionnel de pneus à celui de fournisseur de solutions de mobilité globales. L'entreprise a su anticiper les tendances du marché, s'adapter aux besoins changeants des consommateurs et adopter une approche axée sur l'innovation et la durabilité pour rester compétitive dans l'industrie automobile.



Au regard de ces deux exemples, nous pouvons maintenant explorer les éléments de contexte.

Nous vivons actuellement une période de transition et de changement significatif, souvent qualifiée de "période charnière" ou de "tournant". Les changements vont être de plus en plus rapides et de plus en plus profonds.

Cette période est marquée par :

  • l'émergence rapide de nouvelles technologies (transition numérique),

  • des défis environnementaux (carbone, eau),

  • une recherche de points de repère, une quête de sens des individus.


D'un côté, nous avons le monde traditionnel, que nous appellerons “l’ancien monde”, avec les caractéristiques suivantes :

  • Modèles d'affaires établis et rigides

“L'ancien monde” se singularise par des modèles d'affaires établis depuis longtemps, qui peuvent se montrer résistants au changement et moins adaptés aux évolutions rapides du marché.

  • Technologies conventionnelles

Dans “l'ancien monde”, les technologies conventionnelles sont prédominantes, avec une utilisation limitée des nouvelles technologies émergentes.

  • Centralisation du pouvoir

Le pouvoir et la prise de décision sont souvent centralisés, avec des structures hiérarchiques et des processus décisionnels lents.

  • Consommation de masse

“L'ancien monde” se concentre sur la production et la distribution de biens standardisés pour atteindre une large audience, favorisant ainsi une culture de la consommation de masse.

  • Résistance au changement

Les entreprises et les institutions peuvent être réticentes à adopter de nouvelles technologies et à remettre en question leurs modèles d'affaires établis.


D'un autre côté, le monde émergent, le “nouveau monde”, présente les éléments distinctifs suivants :

  • Innovation et disruption

Le “nouveau monde” est caractérisé par une culture de l'innovation et de la disruption, où de nouvelles idées et technologies émergent rapidement, remettant en question les modèles d'affaires existants.

  • Technologies émergentes

Les nouvelles technologies émergentes, telles que l'intelligence artificielle, l'Internet des objets, la blockchain, etc., façonnent le “nouveau monde”, permettant de nouvelles possibilités et formes de commerce.

  • Décentralisation et autonomie

Le “nouveau monde” favorise la décentralisation du pouvoir, offrant une plus grande autonomie individuelle et des modèles d'organisation plus flexibles.

  • Personnalisation et expérience client

Le “nouveau monde” met l'accent sur la personnalisation des produits et des services, ainsi que sur l'amélioration de l'expérience client, en répondant aux besoins spécifiques des consommateurs.

  • Flexibilité et agilité

Les entreprises du “nouveau monde” se singularisent par leur capacité à s'adapter rapidement aux changements du marché, à expérimenter de nouvelles approches et à adopter une culture de l'innovation et de l'apprentissage continu.


Le passage du monde traditionnel au monde émergent constitue la période charnière qui offre, à la fois, des défis et des opportunités.

En effet, le cheminement de l’ancien vers le nouveau monde implique des changements, des remaniements, des bouleversements.

Les entreprises et les individus doivent s'adapter aux nouvelles réalités, repenser leurs modèles d'affaires et leurs pratiques, développer de nouvelles compétences et saisir les opportunités offertes par les nouvelles technologies et les changements sociétaux.

Il est important de souligner que cette transition est complexe et peut prendre du temps.


Cependant, malgré le challenge que représente cette transition, elle est incontournable. En effet, faute de s'adapter, les organisations sont vouées à disparaître.


Voici quelques-unes des raisons qui rendent aujourd’hui nécessaire la transformation de son organisation :

  • Rester compétitif

Dans le nouveau monde, les entreprises qui ne s'adaptent pas aux changements risquent d'être laissées pour compte. Les avancées technologiques, les nouvelles attentes des consommateurs et les évolutions du marché nécessitent une adaptation constante pour rester compétitif.

  • Répondre aux attentes des clients

Les consommateurs d'aujourd'hui sont plus exigeants et recherchent des expériences personnalisées, des produits de qualité, des pratiques durables et une connectivité numérique. Transformer une organisation permet de mieux répondre à ces attentes changeantes et de rester pertinent pour les clients.

  • S'adapter aux nouvelles technologies

Le nouveau monde est caractérisé par des avancées technologiques rapides telles que l'intelligence artificielle, l'Internet des objets, l'automatisation, la réalité virtuelle, etc. Ces technologies peuvent améliorer l'efficacité opérationnelle, optimiser les processus et offrir de nouvelles opportunités commerciales.

  • Favoriser l'innovation et la créativité

La transformation organisationnelle encourage l'innovation et la créativité. En encourageant une culture d'expérimentation, d'apprentissage continu et de remise en question des statu quo, les organisations vont identifier de nouvelles opportunités, développer de nouveaux produits et services, et trouver des solutions innovantes aux problèmes.

  • Renforcer l'agilité et la flexibilité

Dans le nouveau monde, les entreprises choisissent d’être agiles et flexibles pour s'adapter rapidement aux changements du marché. La transformation organisationnelle permet de mettre en place des structures plus habiles, plus mobiles, des processus de décision plus rapides et une réactivité accrue face aux défis et opportunités.

  • Attraction et rétention des talents

Les individus talentueux sont attirés par les entreprises innovantes ouvertes au changement. Une organisation en transformation offre un environnement stimulant où les employés peuvent développer leurs compétences, contribuer à des projets passionnants et avoir un impact concret. La notion de sens prend tout son sens!!!…

  • Durabilité et responsabilité sociale

La transformation organisationnelle se réalise en y incluant des initiatives visant à améliorer la durabilité environnementale et à adopter des pratiques responsables sur le plan social. Cela fournit une réponse aux préoccupations croissantes des consommateurs en matière de développement durable et de responsabilité sociale des entreprises.



Pour conclure, il est important de retenir que transformer une organisation pour l'adapter au nouveau monde est crucial. C’est en se transformant qu’il est possible de rester compétitif, de répondre aux attentes des clients, de s'adapter aux nouvelles technologies, de favoriser l'innovation, de renforcer l'agilité, d’attirer les talents, et d’agir de manière durable et socialement responsable.

C'est un processus continu qui nécessite une vision stratégique, une gestion du changement efficace et une volonté de remettre en question les pratiques existantes pour évoluer avec succès dans le monde en constante évolution d'aujourd'hui.


La transformation des organisations n’est pas un concept volatile, utopique. La transformation des organisations est LE concept dont doivent s’emparer les entrepreneurs d’aujourd’hui qui ont envie de contribuer de manière responsable au monde de demain.



La transformation nécéssaire des organisations - par Cécile Perret, Associée.


Commentaires


bottom of page